panel 2

Croissance plus forte du marché du travail au troisième trimestre 2016 2016-12-21

L’évolution de l'emploi salarié reste positive au cours du troisième trimestre 2016. C'est ce qu'il ressort des chiffres de l'ONSS. Par rapport à l’année dernière, l’emploi salarié a augmenté, tant en nombre de postes de travail qu’en volume de travail exprimé en équivalents-temps plein. L'augmentation de l'emploi en 2016 s'accélère par rapport à ce qui a été constaté en 2014 et 2015.

Image globale

Par rapport à la période analogue de l’année précédente, l’emploi salarié au cours du deuxième trimestre 2016 a en effet augmenté, tant en nombre de postes de travail (+1,3%) qu’en volume de travail en équivalents-temps plein (+1,4%). Globalement, l’image d’un marché du travail en croissance soutenue demeure. C’est le secteur des “services commerciaux” qui donne l’impulsion à la tendance positive enregistrée. Le recul de l’emploi dans les secteurs “Industrie et Construction” s'est arrêté et, pour la première fois depuis 2011, on constate une légère hausse. Les “services non-commerciaux” enregistrent une croissance modérée.

L'augmentation de la demande d’emploi s’illustre également dans la croissance soutenue de l’emploi intérimaire (+8% en volume de travail en équivalents temps plein par rapport au troisième trimestre 2015).

Profil des travailleurs

La hausse de l’emploi est la plus marquée chez les hommes. En effet, alors que depuis 2014, la hausse de l'emploi féminin était constamment comprise entre 1,2% et 1,5%, l'évolution enregistrée pour les hommes a évolué d'un statuquo en 2014 à une croissance de 1% pour les deuxième et troisième trimestres 2016. Cette amélioration est la plus marquée pour le groupe d'âge entre 25 et 39 ans.

La croissance de l’emploi se concentre dans le secteur privé et concerne aussi bien des emplois à temps plein qu’à temps partiel.
Elle concerne les habitants des trois Régions: 1,4% pour les habitants de la Région de Bruxelles-Capitale, 1,1% pour ceux de la Région Flamande et 1,1% pour les travailleurs résidant en Région Wallonne.

Industries et construction

La tendance négative de l'emploi dans l’industrie a pratiquement disparu. On note une légère augmentation du nombre de postes de travail et du volume de travail. Dans la plupart des sous-secteurs, la contraction de l’emploi a cessé ou une légère croissance est même observée. Une tendance à la baisse ne touche plus que la fabrication de machines et équipements ainsi que la fabrication de moyens de transport. Par ailleurs, l’industrie pharmaceutique continue à croître fortement alors que les industries alimentaires et boissons révèlent une tendance positive.

Les secteurs des services

Les services commerciaux ont enregistré une forte augmentation de l’emploi par rapport au deuxième trimestre 2015 (+2,0% en postes de travail et 2,3% en volume de travail).

Cette augmentation est le résultat d’une forte croissance tant dans l’“Information et Communication” que dans les services administratifs et de soutien. Dans les secteurs du commerce, du transport et de l’Horeca, on relève également une hausse appréciable de l’emploi. C'est uniquement dans le secteur des “Activités financières” que l'emploi est en légère baisse.

Dans les services non-commerciaux, l’emploi évolue de façon globalement positive (+0,7%); la tendance négative dans l’administration publique (environ -1,5%) est plus que compensée par une augmentation plus marquée dans le secteur de la santé et de l’action sociale (+2,3%) alors qu'il y a un statuquo dans l'enseignement (au moment de l'élaboration de ces données, les chiffres de l'enseignement étaient encore incomplets).

Le travail intérimaire

Le troisième trimestre 2016 voit également une croissance de la demande en forces de travail via l'intérim. Fin septembre 2016, le nombre de postes de travail comptabilisés est supérieur à celui de septembre 2015 (+3% pour les ouvriers et 4% pour les employés). Le volume de travail exprimé en équivalents-temps plein a également été bien plus élevé durant le troisième trimestre 2016 par rapport au troisième trimestre 2015 (+8% pour les ouvriers, +9% pour les employés).

La demande en forces de travail pour les activités de ménage chez les particuliers via le système des titres-services semble se stabiliser, avec néanmoins une croissance sur base annuelle du volume de travail d’environ 2,8%.

^ Back to Top